Les droits des migrants sont des droits de l’homme !
 
Soyez impliqué!
Accueil
FAQs Page
Contact Us page
Spanish page
English page
Greek page

 

 

Qu’est ce que l’action mondiale des peuples ?

Durant les trois dernières années, depuis le Dialogue de Haut Niveau sur les migrations des Nations Unies (DHN) et sur le développement en 2006, l’engagement des organisations de la société civile en dehors du Forum Mondial sur la Migration et le Développement (FMMD) est devenu encore plus retentissant. Chaque année, des centaines de représentants de la société civile et des membres du grand public ont participé à des événements parallèles au déroulement des journées officielles. En 2008, l’Action Mondiale des Peuples (AMP) sur la Migration, le Développement et les Droits de l’homme, a organisé un événement parallèle au FMMD de 2008, auquel ont participé environ 4000 délégués pendant toute la semaine.

Les analyses menées par le FMMD et celles conduites  par les organisations de la société civile ne sont pas complètement distinctes, même si cela peut sembler paradoxal. Au cours du FMMD de 2008, par exemple, beaucoup des représentants qui organisaient et participaient à l’AMP étaient également des délégués officiels du FMMD.

Cette année, du fait que les gouvernements se retrouvent à Athènes pour le 3ème FMMD, les organisations de la société civile qui ont surveillé les travaux vont de nouveau organiser l’Action Mondiale des Peuples en lien avec les groupes locaux d’Athènes. L’Action Mondiale des Peuples (AMP) est un événement parallèle de la société civile, indépendant du 3ème Forum Mondial sur la Migration et le Développement qui se tiendra du 2 au 5 novembre 2009. L’AMP rassemblera des groupes provenant des quatre coins du monde pour partager des informations, renforcer leur analyse et développer des positions communes sur des questions actuelles et émergeantes à propos de la migration. L’AMP offre également un espace indispensable pour faire pression sur les gouvernements et les organismes internationaux afin d’étudier la migration dans une perspective basée sur les droits de l’homme. Elle incite ainsi les gouvernements à exercer leurs obligations internationales relatives aux droits de l’homme et au développement. En outre, l’AMP ouvre la voie à la capacité d’établir, de construire et d’élargir des réseaux.

Les discussions sont centrées sur les droits de l’homme comme base du développement, qu’elles explorent dans une perspective basée sur les droits et  sur le rayon d’action concernant des questions relatives aux migrations. Elles abordent les problèmes sous-jacents de la pauvreté et de l’injustice, ainsi que la manière décisive dont  les organisations des sociétés civiles peuvent  y répondre.

Depuis le FMMD de 2007, il n’y a pas eu tellement d’amélioration en termes de mécanisme, de structure et de discussion autour de la migration et du développement. Cependant, la migration a été appréhendée  à travers les objectifs de gains économiques, une position qui est contraire aux perspectives des migrants et des organisations de la société civile.

Il y a eu un constat accablant des organisations de la société civile selon lequel le thème « migration et développement » du FMMD était compris par les gouvernements comme le synonyme de « migration pour le développement » et « migration dirigée ». Les organisations de la société civile ont eu le sentiment que le mandat « migration et développement  » du FMMD n’allait pas assez loin dans l’affirmation de la dignité humaine des migrants et dans la volonté de placer leurs droits au cœur du développement. De plus, le modèle migration-développement renvoie à la segmentation du travail - particulièrement du travail des femmes -  ce qui continue à renforcer l’inégalité. Le thème de cette année est de nouveau centré sur les aspects du développement plutôt que sur les droits de l’homme.  De même, le FMMD reste un événement fermé avec une participation restreinte des migrants et de la société civile. Ce qui est navrant pour un événement alternatif comme l’AMP qui est organisé pour permettre à des migrants, des mouvements sociaux, et la société civile du monde entier de répondre directement aux inquiétudes actuelles à propos de la migration et du développement.

Les événements parallèles comme l’AMP offrent une place déterminante pour le débat, la critique et le positionnement à propos des questions actuelles et émergeantes sur les migrations. En effet, les événements « parallèles » sont beaucoup plus que des répliques du FMMD du fait que le niveau d’analyse ne va pas au-delà de ce que le Forum officiel offre. Les événements parallèles permettent aux migrants, aux représentants des organisations de la société civile ainsi qu’aux autres parties prenantes d’exprimer leurs préoccupations à leurs gouvernements respectifs.

L’AMP se tiendra du 3 au 5 novembre à Athènes en Grèce. Ses activités comprendront des ateliers, des enchères publiques ainsi que des manifestations et des réunions. Avant l’AMP, une série d’activités sera tenue pour populariser l’événement. Pour obtenir plus d’informations à propos de l’AGP, vous pouvez contacter les personnes suivantes :

Asie

William Gois / Agnes Matienzo
Migrant Forum in Asia (MFA) / Migrants Rights International (MRI)
mfa@pacific.net.hk
+ 63-2-928-2740
www.mfasia.org

Ellene Sana
Center for Migrant Advocacy (CMA) / MFA
ellenesana@yahoo.com
+ 63-9209-639-767
www.pinoy-abroad.net

Europe

Jose Valencia, KASAPI
0030-6942879368
balita1@imn.gr
www.imn.gr

États-Unis

Colin Rajah
National Network for Immigrant & Refugee Rights (NNIRR) / MRI
crajah@nnirr.org
+1-510465-1984 ext. 306
www.nnirr.org

***000***

 

Copyright © 2008-2009, All Rights Reserved - Peoples' Global Action on Migration, Development & Human Rights